Nous suivre sur le web
14 février 2012

Quand bibliothécaires et conteurs se rencontrent et s’apprivoisent…

Bravant la neige et le froid glacial, ils sont venus… Bibliothécaires et conteurs, pour ce moment de rencontre proposé par le Clio dans le cadre des Quatrièmes Rencontres Régionales du conte. Allaient-ils avoir quelque chose à partager ?

Mais que venaient-ils chercher, ces bibliothécaires ?
Pour les bibliothécaires-conteurs, ce rendez-vous était incontournable, pour d’autres, il s’agissait de découvrir comment organiser, programmer, faire partager aux usagers des bibliothèques des spectacles de contes, pour d’autres encore, le grand frisson à l’idée d’approcher des conteurs renommés.
IMG_7957
Et les conteurs ?
Pourquoi est-ce si important, pour eux, d’aller dans les bibliothèques ?

Pour certains, ces réunions autour de la littérature orale ou écrite permettent d’ouvrir des portes, de rencontrer d’autres publics : bibliothécaires et conteurs, nous sommes tous des militants d’une forme de littérature, du développement de la culture populaire et particulièrement en milieu rural . Pour d’autres, ce sont aussi des rencontres avec des équipes, dans ces bibliothèques qui ne sont pas des lieux neutres.
“Une bibliothèque ce sont des visages, aucune ne ressemble à une autre “…

Pourquoi, dans la société d’aujourd’hui – entre matérialisme et repli sur soi – le conte se doit d’accompagner l’être humain dans sa construction individuelle et collective ?
Parce qu’une des principales fonction du conte est de mettre du lien, voire de reconstruire ce lien au-delà de toutes les différences.
Parce que les contes, « c’est la chair et les tripes, les fils qui se tendent sur les sentiments et les émotions. »
Parce que face à la menace des machines qui pourraient nous éloigner les uns des autres, « l’essentiel c’est de parler, les histoires sont donc l’occasion de parler, de mettre de l’huile dans nos relations. » Le livre est un appel à la rencontre comme le conte. Raconter des histoires est une façon possible de partager des émotions et des réflexions.
Parce que le conte est un facteur de construction individuelle et d’intégration sociale. Il permet aux personnes de fabriquer leurs propres images, de penser par eux –mêmes et c’est peut-être en ce sens qu’il peut être considéré comme révolutionnaire.

Tout simplement parce que cela fait du bien…
IMG_7930

Et au fait, un spectacle de contes, c’est quoi ? Et les conteurs ? Des animateurs ? Des interprètes ? Des créateurs ? Des auteurs ?
Le spectacle de conte est un moment de partage collectif, balisé dans le temps pendant lequel l’écoute est le ciment qui unit les participants, conteurs et auditeurs. Comme une sorte de transfiguration mutuelle où chacun a sa part de responsabilité : le conte devient œuvre commune. Le conteur se fait caisse de résonance de ce qui se passe autour de lui. Il est le même avant, pendant, après même si il est autre tout en restant le même.

Difficile d’en dire plus sur cet échange sincère pendant lequel tant d’idées importantes ont été échangées. Nous espérons qu’il a donné envie aux participants, conteurs et bibliothécaires, de multiplier, pour le public des bibliothèques, ces moments privilégiés de découvertes mutuelles, où une parole de qualité rend sa noblesse tant à la parole qu’à la personne qui la reçoit.
IMG_7950

 
 

Commenter