Nous suivre sur le web
19 décembre 2011

Journée de rencontre du réseau : atelier “Jeux de rôle”

Lors de la journée de rencontre des bibliothécaires du réseau départemental, nous étions onze à “participer” à l’atelier “jeux de rôle” : Helen, Bernadette, Aurore, Thérèse, Catherine, Claudine, Sylvie, Marie-Paule, Sophie, Muriel et moi.
2011journée de rencontre 002
Le verbe participer suscita quelques inquiétudes chez certaines d’entre nous ; en effet nous avions aperçu une forêt de costumes et accessoires dans les magasins de la DLP où devait avoir lieu l’atelier ; d’autre part on nous avait distribué un document à lire pendant le repas qui commençait ainsi : “l’ultime rencontre, jeu grandeur nature diplomatique d’initiation”. (tout un programme…)
Nous sommes accueillies chaleureusement par Agnès de l’association BerryChampdebataille, Stéphanie d’ Odyssée 58, Nicolas du Cercle des Compagnons d’ Oniros, et Anne-Sophie de la Guilde du Grand Centre (qui fédère une dizaine d’associations de jeu de rôle du Centre) ; ils nous présentent leurs associations et leurs activités en émaillant leurs propos de nombreuses photos et anecdotes. Nous apprenons que les jeux de rôle grandeur nature (GN) se préparent très longtemps à l’avance, que leurs thèmes sont librement inspirés de l’histoire (Moyen-Age, préhistoire,…) ou de récits d’ héroïc Fantasy. Chaque participant travaille à la confection de ses costumes et accessoires. Les rencontres, qui se déroulent sur plusieurs jours sont l’occasion de montrer non la force physique mais les qualités de stratège et de négociateur des participants. Les armes sont testées avant le jeu pour éviter les blessures et généralement les ennemis durant le jeu entretiennent des relations amicales dans la “vraie vie”.
Puis ils distribuent les rôles à chacune en tenant compte de nos souhaits ; en fouinant dans le vestiaire nous choisissons des costumes et les enfilons :
2011journée de rencontre 003
pas si simple !
Ensuite il faut se lancer dans le jeu. la difficulté est d’improviser ; en effet dans ces jeux il y a une trame mais pas de texte pré-écrit ; les débuts sont difficiles mais dans l’ensemble nous prenons plaisir à jouer notre rôle et faire évoluer la situation à notre avantage.
2011journée de rencontre 004
2011journée de rencontre 005
2011journée de rencontre 006
2011 journée de rencontre 065
Il existe également des jeux de rôle où l’on utilise des figurines ce qui nécessite moins d’espace ; on peut donc organiser facilement ce type de jeu en bibliothèque avec des enfants et/ou des adultes.
Pour créer des jeux en GN, il existe un site, larpwriter qui permet de rédiger des scénarios et d’échanger en direct.
Merci à Anne-Sophie, Stéphanie, Nicolas et Agnès qui nous ont ouvert de nouvelles perspectives en matière d’animations dans (ou hors de) nos bibliothèques.
 
 

Commenter